Fragments autobiographiques - initiation

Retrouver des lieux, des rencontres, des voix, des moments privilégiés. Élaborer des bribes d'histoires issues du passé. Écrire du fragment, c'est oser une parole poétique en prose.

Public

Ce stage est ouvert à tous. Il est cependant nécessaire de s’être d’abord familiarisé avec le dispositif de l’atelier d’écriture, en ayant suivi une journée ou un week-end de découverte, ou le stage Oser écrire.
Il n’est pas le moins du monde nécessaire, pour s’y inscrire, d’être un “ spécialiste ” de l’écriture fragmentaire.
La participation à ce stage est vivement conseillée aux personnes qui désirent s’inscrire à l’atelier de création “ Écrire un recueil de fragments autobiographiques ”.

Objectifs

- Approcher l’art du fragment autobiographique ;
- Se confronter à l’idéal qui le constitue, fait de condensation et de musicalité. Cet idéal suggère que le fragment, pour être tant soit peu abouti, exige relecture et réécriture ;
- Comment, d’abord, et par quels procédés, polir tel fragment isolé ?
- Comment, ensuite, décider de son relatif achèvement, à l’aide de quels critères ?
- Comment, enfin, passer de l’élaboration d’un seul fragment à celle d’un ensemble, même constitué de trois ou cinq éléments seulement, mais disposant d’une véritable unité esthétique ?
On voit que l’art du fragment conduit à porter sur l’écriture un œil de joaillier : un regard “à la loupe”. Réécriture et composition sont ici des outils concrets, mis au service d’une poétique singulière, celle du bref.
Chaque participant repart ainsi en ayant écrit un certain nombre de fragments, mais aussi en s’étant confronté à l’écriture d’un bref ensemble, correspondant à un thème précis.

Prérequis / Orientation

Ouvert à tous

Contenu

Écrire des fragments, c’est se confronter à une esthétique du texte bref, quand il est en prose, au lieu de se présenter explicitement comme un poème. Le fragment présente un versant “prosaïque” : non seulement il est écrit en prose, mais encore il recueille des réflexions et des observations dont la seule notation fait advenir du sens. Il peut “inventorier” (la liste est le plus ancien des genres littéraires avec le récit de rêve). Il peut aussi raconter (et pas seulement des rêves). Il peut enfin énoncer une pensée (qui s’invente en même temps qu’elle s’écrit). C’est dire que l’écriture fragmentaire est souvent une écriture de ce qui semble “insignifiant”, ou du détail inattendu, du micro-événement, qui fait “pli”, ou “incident” (Barthes), dans le déroulement d’un moment ou d’une journée : une écriture de “l'infra-ordinaire”. Elle touche ainsi, évidemment, à l'essentiel. Le fragment présente aussi un versant “sublime” : celui de la parole poétique. Car le fragment, ce peut être aussi la poésie, quand elle s’obstine à s’écrire en prose. C’est dire que cette écriture ne constitue pas à proprement parler un genre. Elle les déplace et les conteste tous. Elle peut être poétique, aphoristique, intime ou fictionnelle. Elle peut restituer une pure émotion, comme analyser son retentissement ou en proposer un commentaire après-coup. Elle monte en épingle, se déplie autour d’un centre ou progresse vers une pointe. Le fragment ne constitue donc pas un alibi esthétique pour l'à peu près ou l'inachèvement. Au cours du stage, il est au contraire envisagé et questionné comme une forme exigeante, passionnante à travailler. Quelles en seraient, dès lors, les règles, les formes, les définitions ? Quelles relations entretient-il exactement avec l'autobiographie ?

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d'Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l'implication, des participants comme de l'animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l'écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de passer de ses propres textes à ceux de l'atelier ou de l'héritage littéraire : jamais pour de l'explication de texte ou de la critique de type scolaire, mais pour permettre à chacun de trouver les moyens de rebondir, d'aller plus loin dans son projet, dans son écriture.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.
23 avril 26 avril 2020
La Valette du Var

4 j.
12 h.

École d'écriture

Fragments autobiographiques - initiation

23 - 26 avr. 2020
avec valérie kittler

192 €
Pour les particuliers

384 €
formation permanente

26 août 28 août 2020
Paris

3 j.
18 h.

École d'écriture

Fragments autobiographiques - initiation

26 - 28 août 2020
avec aline barbier

288 €
Pour les particuliers

576 €
formation permanente

Sed non adipiscing mattis felis odio sem, dapibus ultricies in venenatis
0

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, il n'y aura plus de regroupements présentiels à Aleph-Écriture dans les prochaines semaines.

Si vous avez un atelier prévu à ce moment-là, le secrétariat et/ou votre animateur reviendront vers vous pour envisager les modalités de poursuite de votre activité.

Merci de votre compréhension, prenez soin de vous, lisez, écrivez !

L'équipe d'Aleph-Écriture