Publié le 9 mars 2010

Inédits : retour sur la rencontre avec Pierrette Fleutiaux

Inédits : retour sur la rencontre avec Pierrette Fleutiaux du 15 février 2010

« Anne Philippe est née à Bruxelles en 1917… » et là je me rends compte que ce n’est pas du tout une biographie que je veux écrire ».

Ainsi parle Pierrette Fleutiaux, accompagnée avec délicatesse et perspicacité par Antoinette Bois de Chesne hors de son « laboratoire » d’écrivain.

De la manière d’aborder son dernier chantier d’écriture « Bonjour, Anne - Chronique d’une amitié », Pierrette Fleutiaux dira : « Deux événements ont compté : le fait de ne pas savoir « comment dire » sur Anne Philippe. Alors j’ai écrit ce qui était en train de se passer, Bonjour Anne, vous êtes très souvent dans mes pensées depuis quelques années, et cette phrase m’a permis de continuer. »

Et quand on la questionne sur sa méthode, elle répond avec conviction : « Rien n’existe sans que j’ai les premiers mots qui me percutent tels une météorite. Je suis mes phrases, je suis derrière mes phrases, ensuite je retravaille. (…) La seule chose, c’est d’avoir confiance dans votre musique intérieure, c’est un ton de voix, il faut trouver cet angle-là. »

Depuis le 15 février, date de cette rencontre, le livre Bonjour, Anne - Chronique d’une amitié a été édité en mars chez Actes Sud.

pour en savoir plus : http://www.actes-sud.fr/catalogue/r...