Écrire la nostalgie [nouveauté]

Le présent et l’avenir sont les enfants du passé. Consciemment ou non, celui-ci colore nos émotions, nourrissant un sentiment puissant et ineffable : la nostalgie. Dans ce stage, nous mettrons nos pas dans ceux de Marcel Proust ou de Lampedusa, entre autres, pour aller à la rencontre de ce qui n’est plus et de ce qui aurait pu être. Nous convoquerons la nostalgie afin de puiser chez elle la force du sentiment et de l’émotion, et pas seulement la douceur du sentimental.

Public

Tout public.

Objectifs

- Identifier où « pousse » la nostalgie.
- Creuser sa nature, ses ressorts.
- Chercher ce qu’elle porte de bouleversant.
- La mettre en mot sans mièvrerie.
- Travailler son intensité.
- Trouver sa poésie.

Prérequis / Orientation

Ouvert à tous.

Contenu

La nostalgie sera abordée de sorte à ouvrir un spectre aussi large que possible : passé lointain dont les contours se floutent, mais dont certains éléments demeurent étonnamment saillants (Le Jardin des Finzi Contini, Giorgio Bassani), enfance et premières amours (A la recherche du temps perdu, Marcel Proust, Le grand Meaulnes, Alain-Fournier), mais encore nostalgie de ce que nous avons été et que nous ne sommes plus (Le Guépard, Tomasi di Lampedusa), de ce que nous aurions pu vivre, qui nous a échappé et qui nous a manqué… autant de territoires nostalgiques que distille la littérature mais aussi puissamment la chanson populaire, la musique et le cinéma, qui figureront dans le stage.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.
Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

30 juin 02 juil. 2025
Paris
présentiel
10h-13h / 14h-17h
18 h.
Découverte

Écrire la nostalgie

30 juin 2025, 01 juil 2025, 02 juil 2025
avec Etienne Deslaumes

324 € ou 3 x 108€
pour les particuliers

648 €
formation continue (en savoir +)