S’initier au « seul en scène » au Moulin d’Andé

Dernière mise à jour : 14/04/2022

S’initier au « seul en scène » au Moulin d’Andé

Dans de nombreux spectacles contemporains, un comédien – parfois deux ou trois – se saisit de l’opportunité du « seul en scène » pour aborder un sujet autobiographique, documentaire, voire d’actualité. Toucher, divertir, faire réfléchir, expliquer, convaincre, alerter, les effets sur le public peuvent être multiples. En même temps, avec insistance, l’acteur déploie son personnage dans une dimension tour à tour ludique, poétique, artistique.

Pour plus d’informations sur le lieu et le planning de la résidence : cliquez ici

Public

Participants intéressés par la scène et le théâtre (vous allez au théâtre, il vous arrive d’en lire, vous participez à un cours, une troupe ou vous êtes comédienne, comédien…).

Objectifs

- Ecrire des textes pour la scène dans des formes d’adresse au public
- Créer un univers
- Définir un personnage
- Explorer un thème
- Confronter les textes au plateau
- Repérer différentes postures de jeu et d’écriture (le conteur, le tribun, le prêcheur, le professeur)
- Démarrer un projet et accompagner l’émergence des projets des autres participants

Prérequis / Orientation

Avoir déjà une expérience du théâtre (avoir déjà été sur scène pour jouer, improviser, ou avoir suivi un atelier de théâtre) est un plus.

Contenu

Le stage procède par allers et retours entre le plateau et l’écriture. Les participants seront amenés à écrire, à lire et mettre en voix leur texte et ceux des autres, à improviser par le biais de jeux de théâtre et d’exercices. Le but est de faire vibrer le texte pour faire avancer l’écriture. En effet, dans l’élaboration d’un spectacle, le texte est un document de travail. Il ne s’agira pas ici de travailler le jeu, la mise en scène, mais de faire émerger des textes qui ouvrent des opportunités pour la scène. En passant par différentes écritures théâtrales, le stage permettra de repérer des notions comme :
- Construire des personnages
- Écrire des dialogues et des monologues
- Rechercher la parole, le rythme
- Prêter attention au sens et à la matière des mots
- Être attentif à la construction

Mises en situation par jeux de théâtre et propositions d’écriture
– Références à quelques spectacles (comme Jos Houben et l’art du rire, Pierre Notte et l’effort d’être spectateur, Jean-Luc Lagarce et Les règles du savoir-vivre dans la société moderne, Claire Heggen et Si la joconde avait des jambes, Kelly Rivière et An Irish Story, Pierre Ascaride et Inutile de tuer son père, le monde s’en charge, Emma la Clown, les conférences gesticulées…).

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.
Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

Programmation des prochaines sessions en cours, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question

0