Photofictions [nouveauté]

Art visuel, la photographie constitue un support pour la fiction que de nombreux auteurs interrogent aujourd’hui. Marie Desplechin, Annie Ernaux ou Guillaume Poix pour ne citer qu’eux l’exploitent et l’intègrent dans leurs récits. Si la photo tient souvent lieu de réel, elle suscite aussi des émotions et nourrit les imaginaires. Alors, comment s’emparer d’une photographie pour écrire ? Comment l’écrire ? Le stage vous propose de partir à la découverte des photofictions. 

Public

Le stage suppose une attirance pour les deux univers que sont la photographie et l’écriture.  

Objectifs

-Explorer les potentialités de la photographie comme embrayeur d’histoires
-Expérimenter des mises en texte de l’image
-Jouer sur les articulations entre image et texte, chercher l’assemblage qui fait sens
-S’essayer à l’écriture de petites photofictions en tous genres

Prérequis / Orientation

Pas de prérequis

Contenu

Les participants vont puiser dans un vivier de photographies d’artistes classiques et contemporains (Raymond Depardon, Marie-Françoise Plissart, Sophie Calle, Dana Popa...) et de clichés d’anonymes. Les propositions de l’animatrice exploitent les multiples champs de lecture qu’offre la photographie pour ouvrir un espace où émergent récits et personnages.

Sans être un cours ou un atelier de photographie, le stage abordera des notions de lecture d’images et de dispositifs, qui feront l’objet d’expérimentations ludiques et intrigantes. Il proposera ainsi un tour des « usages de la photo », comme dit Annie Ernaux, pour s’essayer à l’écriture de formes diverses, de la légende à la photo fiction (Marie Desplechin) en passant par la photo prose (Annie Ernaux), le phototexte (S. Calle) ou les micro-photofictions (A. Cathrine).  

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d'Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l'implication, des participants comme de l'animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l'écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu'ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail. Pour les participants dont la formation a bénéficié d'un financement au titre de la formation professionnelle, l'animateur remplira un formulaire d'évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d'amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

25 nov. 27 nov. 2022
Paris

9 h 30 - 12 h 30 / 13 h 30 - 16 h 30
18 h.

Découverte

Photofictions [nouveauté]

25 nov 2022, 26 nov 2022, 27 nov 2022
avec Valérie Mello

306 €
Pour les particuliers

612 €
formation permanente

0