Écrire Paris

Dernière mise à jour : 03/03/2022

Écrire Paris

Une exploration de Paris à travers des auteurs, de Louis-Sébastien Mercier (l’auteur du « Tableau de Paris » en 1781) à Laurent Gaudé, et des déambulations libres dans ses rues et ses places. L’objectif est de prendre le temps de poser son regard sur la ville, d’en dessiner les visages, d’en saisir la musique pour aboutir à l’écriture d’un carnet de voyage à plusieurs mains.  

Public

L’atelier est ouvert à tous les publics, curieux de découvrir la ville sous un angle différent. 

Objectifs

- Déchiffrer les strates de la ville,
- Pratiquer l’écriture « à la volée »,
- Revivifier son regard pour voir ce qu’il ne voit plus,
- Découvrir des auteurs,
- Écrire un « Paris vu par » personnel et collectif

Prérequis / Orientation

Pas de prérequis 

Contenu

Nombreux sont les auteurs qui ont, au fil des siècles, fait de Paris un véritable roman : Balzac à Passy, Proust à la plaine Monceau, Hemingway à Montparnasse, Aragon sur les Grands Boulevards, Pérec place de la Mairie, Modiano rue Dante... Ils ont formé une mémoire de ce territoire. Les participants vont chercher sa trace et la mettre à jour, en parcourant, en aiguisant leur regard sur la ville actuelle. Comme dit George Perec « Le problème n’est pas de réinventer l’espace, mais de l’interroger, ou, plus simplement encore, de le lire, car ce que nous appelons quotidienneté, n’est pas évidence, mais opacité, une forme de cécité, une manière d’anesthésie ».

Ce double mouvement de fréquentation des auteurs et d’enregistrement de Paris aujourd’hui sera l’occasion pour chacun d’inventorier les lieux, d’accumuler des matériaux, de dessiner des personnages, de faire jouer sa mémoire pour écrire, à sa manière et son rythme, son propre Paris.

Tout au long des pérégrinations et des séances d’écriture, les participants réaliseront un carnet de voyage collectif et polyphonique, qui sera mis progressivement en ligne sur une page privée Facebook, dédiée au groupe. Ces médias ont l’avantage d’accueillir des supports visuels, photos, dessins, vidéos réalisés durant ou après les séances ou les déambulations. Les textes seront ainsi en mouvement, susceptibles d’être enrichis ou amendés par les auteurs qui pourront continuer leurs échanges et leurs contributions même une fois l’atelier fini.

Livres de Route
- Dictionnaire amoureux de Paris, Nicolas d’Estienne d’Orves. Plon
- Paris, Une anthologie littéraire, de François Villon à Michel Houellebeq, de Armelle Lavalou. Parigramme, 2019

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d'Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l'implication, des participants comme de l'animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l'écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de donner envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu'ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail. Pour les participants dont la formation a bénéficié d'un financement au titre de la formation professionnelle, l'animateur remplira un formulaire d'évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d'amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage. 

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

Programmation des prochaines sessions en cours, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question

0