Écrire à Berlin [nouveauté]

Bourdonnante de jeunesse, de musées prestigieux, de musique alternative, de cabarets souterrains et de baignades à ciel ouvert, Berlin déploie irrésistiblement, au cœur de l’Europe, sa cicatrice bienheureuse.

Comme disait Rilke : Et si nos dragons intérieurs n’étaient au fond que des princesses — à réveiller.

 

Découvrez le détail du programme résidentiel ici.

Public

Il s’adresse à un public curieux, ouvert d’esprit, souhaitant conjuguer le suivi partagé d’un atelier d’écriture, avec l’expérience intime de la découverte in situ.

Objectifs

- Inscrire son projet dans le flux du quotidien et de la découverte ;
- Remettre en question certains réflexes d’écriture pour laisser venir ce qui vibre ;
- Expérimenter, partager, oser aller plus loin ;
- Glisser naturellement de l’esquisse au manuscrit.

Prérequis / Orientation

Cet atelier est ouvert à des écrivants débutants ou aguerris, ayant dépassé le stade du « Oser écrire ».

Contenu

Des scandaleuses années 20 à la nuit de cristal, des bombardements alliés au mur de la honte, de la séparation à la réunification, Berlin, plus qu’aucune autre ville, résonne comme une métaphore de notre xxe siècle.

« Vivre et laisser vivre », telle est aujourd’hui la devise de cette capitale intime et tentaculaire, meurtrie et généreuse, urbaine et verdoyante. L’actualité récente n’a de cesse de nous rappeler à sa mémoire — au vibrant espoir qu’elle porte. Bourdonnante de jeunesse, de musées prestigieux, de musique alternative, de cabarets souterrains, de baignades à ciel ouvert, Berlin déploie irrésistiblement, au cœur de l’Europe, sa cicatrice bienheureuse.

Frontière invisible, séparation muette, cicatrice imaginaire… à l’échelle d’un groupe d’amis, d’une famille, d’un couple… ou dans l’esprit lui-même, au sein des forces qui s’y opposent… puis réunion des contraires, transgression des tabous, levée des masques… tels seront les thématiques que nous aborderont au fil de cet atelier tout entier consacré à ces murs, qui s’érigent en silence, jusqu’à-ce qu’ils tombent d’eux-mêmes ou qu’on les brise.

Méthodes pédagogiques

La méthode d’Aleph-Écriture vise la transformation du rapport à l’écriture des participants, l’émergence de leurs territoires potentiels d’écriture. Dans l’atelier de découverte, elle permet de constater qu’on peut écrire dans le cadre d’un groupe et qu’on peut lire le
résultat en obtenant des retours sensibles et toujours stimulants sur ce que l’écriture a fait émerger repérable dans votre texte. L’écoute des textes du groupe, comme les retours de l’animateur et du groupe, permettent à chacun de prendre conscience de la singularité de son écriture, des points forts de ses textes et d’ouvrir des pistes pour d’éventuels prolongements.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.

Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

11 août 16 août 2024
Berlin
résidentiel
9h-13h (+ 1h le soir)
25 h.
Découverte

Écrire à Berlin

Arrivée le 11 août 2024, atelier du 12 au 16 août 2024. Ateliers d'écriture et hébergement à l'hôtel avec petits-déjeuners inclus.
avec Frank Secka

1395 € ou 3 x 465€
pour les particuliers

2195 €
formation continue (en savoir +)