Écrire la vie, dans les pas d’Annie Ernaux

Qu’elle cherche à affronter la honte sociale, à révéler « des thèmes, des questions, des douleurs » ou, comme dans Les années, à « sauver quelque chose du temps où l’on ne sera plus », Annie Ernaux s’emploie, de livre en livre, à « écrire la vie ». En explorant sa mémoire, les émotions et les sentiments enfouis, elle cherche dans son écriture à mettre au jour un matériau autobiographique « d’une façon qui ne soit pas seulement personnelle ». A partir des matériaux autobiographiques que vous aurez apportés, ce stage vous propose d’écrire dans les pas d’Annie Ernaux.

Pour plus d’informations sur le lieu et le planning de la résidence : cliquez ici

Public

Ce stage s’adresse à ceux et celles qui sont sensibles à l’œuvre et à l’écriture d’Annie Ernaux et qui souhaitent travailler sur du matériau autobiographique.

Objectifs

- Mettre au jour des souvenirs sur les thèmes et les périodes qui vous importent
- Explorer un ou plusieurs thèmes répertoriés
- Pratiquer « l’écriture blanche »
- Faire le récit d’une période de sa vie en l’inscrivant dans l’histoire collective
- Réaliser un « photojournal »

Prérequis / Orientation

Pas de prérequis.

Contenu

Annie Ernaux dit à propos de son travail « Je n’ai pas cherché à m’écrire, à faire œuvre de ma vie : je me suis servie d’elle, des événements, généralement ordinaires, qui l’ont traversée, des situations et des sentiments qu’il m’a été donné de connaître, comme d’une matière à explorer pour saisir et mettre au jour quelque chose de l’ordre d’une vérité sensible. » Pour chacun de ses livres, c’est la recherche de la forme qui lui permet de « mettre à distance ce qui est arrivé », pour le comprendre, en trouver le sens – biographique, sociologique, politique - et inscrire ainsi cette histoire dans l’histoire collective.
Avant le stage, vous aurez rassemblé des matériaux sur les thèmes et périodes de votre vie (d’une à quelques années) qu’il vous intéresse d’explorer et apporterez photos, carnets, correspondances, documents d’époque.
À partir de ces matériaux, vous allez par l’écriture – notes, fragments, récits - « mener l’enquête », explorer la mémoire, mettre au jour les souvenirs et les mettre à distance. Vous allez inscrire, pas à pas, votre histoire singulière dans l’histoire collective, vous employant, ainsi que le fait l’auteure, à « sauver quelque chose du temps où l’on ne sera plus ».

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours, entre l’écriture individuelle, les échanges en sous-groupes et en grand groupe, permettent de tester régulièrement la réception de ses textes et leur capacité à toucher les destinataires.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.
Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Votre session :

Écrire la vie, dans les pas d’Annie Ernaux au Domaine des Herbes (Normandie) du 30 Août. 2022 au 02 Sep. 2022 à Touques (Durée : 15 h. ; séjour tout compris )

Désolé, la réservation en ligne pour cette session de formation est terminée.

Le tarif comprend les ateliers, les repas, l’hébergement en chambre individuelle. Pour plus de détails : cliquez ici

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

Programmation des prochaines sessions en cours, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question

0