« La puissance de l'atelier, c'est de faire émerger, comme une voix neuve, singulière, que vous n'aviez jamais entendue (la vôtre), ce que les propositions de l'intervenant ont rendu possible d'écrire ; et c'est de faire ensuite résonner, via les retours, ce qu'il en est de cette émergence : ce qu'elle ouvre d'inattendu, en vous, dans le texte et dans les relations que vous entretenez avec le monde. On ne s'en lasse jamais. »

alain andré

Alain ANDRÉ

Ex-professeur de lettres, il est l’auteur de romans.
Fondateur d’Aleph-Écriture, membre du Comité de rédaction de L’Inventoire , il propose des ateliers en Charente-Maritime et Deux-Sèvres.
Enseignant de lettres à La Rochelle puis à Ivry-sur-Seine, Alain André démissionne en 1986 de l’Éducation nationale pour créer Aleph-Écriture, qu’il dirige depuis sa création en 1985.
Ce terrain de recherche lui permet d’élaborer les éléments d’une méthode pour des ateliers au long cours et d’inventer de nombreux stages et cycles d’ateliers d’écriture (nouvelle, roman, fragment, écriture des pratiques professionnelles), ainsi qu’une formation d’animateurs d’ateliers d’écriture. Il conçoit également des actions portant sur l’écriture (associations, établissements sociaux, administrations centrales, entreprises) et dirige une recherche à l’INRP.
Cet investissement le conduit à publier des essais et articles consacrés aux ateliers et à l’écriture. Dans Babel heureuse, il imagine des ateliers d’écriture favorisant l’accès au plein exercice de la création littéraire. Avec Devenir écrivain, il s’en prend au modèle purement vocationnel de la formation de l’écrivain (le “génie natif”). Dans Écrire l’expérience. Vers la reconnaissance des pratiques professionnelles, il défend l’essai et le fragment en tant que genres littéraires majeurs, susceptibles de renouveler les modèles d’écriture traditionnels des sciences humaines.
Après avoir publié des nouvelles au cours des années 90, il s’intéresse aux contraintes formelles et aux dispositifs, ainsi qu’aux formes fragmentées de la fiction, de l’essai et de l’autobiographie, ce qui le conduit à faire paraître un premier roman en 2000.

Publications

La passion, dit Max, photoroman jeunes adultes, Ed. Thierry Magnier, 2007
Rien que du bleu ou presque, Éd. Denoël, 2000
Journal d’un agent secret (dix ans dans la CIA), de Philip AGEE, Éd. du Seuil, 1976
Devenir écrivain, Éd. Leduc-s, 2007 et 2018
Écrire l’expérience. Vers la reconnaissance des pratiques professionnelles, en collaboration avec Mireille Cifali, Éd. des Presses Universitaires de France, 2007 et 2011
Babel heureuse. L’atelier d’écriture au service de la création littéraire, Éd. Syros-Alternatives, 1989 
J’écris un roman d’aventures, Éd. Hatier, 1992
Washington, Éd. Hatier Publishing, 1991
Littérature française (histoire et anthologie), en collaboration avec Danièle Nony, Éd. Hatier (1987)

13 juil. 17 juil. 2020
A distance

20 h.

École d'écriture

330 €
Pour les particuliers

660 €
formation permanente

27 juil. 31 juil. 2020
A distance

5 j.
20 h.

Découverte

La mode, les fringues et moi (via Teams)

27 - 31 juil. 2020
avec alain andré

330 €
Pour les particuliers

660 €
formation permanente