L'étoffe des personnages [résidentiel]

Le vêtement, c’est le personnage : l’extérieur dit quelque chose de l’intérieur. Il suggère, sous-entend, affirme parfois. Certaines pièces de costumes historiques ou actuels déterminent non seulement l’allure, mais les mouvements des personnes. Décrire le vêtement, écrire le corps pris dans le mouvement et la texture du vêtement, c’est mieux dire le corps, montrer des personnages de chair et d’os, se servir de l’enveloppe pour creuser la psyché. Dans l’atelier du Tertre, qui sert à la fabrication de costumes de scène, le participant pourra se métamorphoser et enrichir ainsi son approche du personnage, dans le sillage de Simone Signoret : « Mon cœur est une penderie dans laquelle tous les costumes de mes personnages sont accrochés. »

Pour plus d’informations sur le lieu et le planning de la résidence : cliquez ici

Public

Ce stage s’adresse aux personnes qui souhaitent enrichir leur approche du personnage littéraire.

Objectifs

- Rendre la force évocatrice du vêtement
- Se servir du costume pour faire évoluer ses personnages
- Creuser la notion d’extérieur/intérieur
- Percevoir le personnage en lui-même et dans le regard des autres
- Explorer par l’écriture les sensations liées aux costumes historiques

Prérequis / Orientation

Avoir au moins une expérience d’atelier d’écriture.

Contenu

« Les vêtements peuvent sembler de vaines bagatelles mais leur fonction la plus importante n’est pas de nous tenir chaud. Ils changent notre vision du monde et le point de vue du monde sur nous. » (Virginia Woolf, Orlando, 1928). Nous l’éprouvons dans la vie quotidienne, l’extérieur conditionne, d’une certaine façon, le personnage. S’il est engoncé, s’il se sent beau ou ridicule, trop habillé ou pas assez, il pensera et agira autrement que s’il était parfaitement à l’aise dans ses vêtements. Et on n’habillera pas de la même façon une ouvrière et une avocate fiscaliste, un ministre et un patron de bistrot, une personne d’aujourd’hui et une figure des siècles passés.
Dans l’atelier du Tertre, au milieu des penderies, parmi les mannequins, les costumes, anciens ou contemporains, on peut éprouver le poids d’une étoffe, mirer les couleurs à la lumière, enfiler une rhingrave ou un corset. Expérimenter ces sensations, penser couleurs, matières… À l’auteur de s’en servir pour rendre ses personnages plus vivants, crédibles, visibles, identifiables, mystérieux, tout en évitant les clichés.
Le stage comprend des apports techniques sur le costume, des expérimentations par l’essayage, des propositions d’écriture puisées chez les écrivains et dans l’iconographie du portrait, du spectacle, de la mode… qui vont permettre de travailler le portrait, la description ; creuser du côté de l’influence que le costume exerce sur le personnage qui le porte mais aussi sur la façon dont les autres personnages et le lecteur lui-même le perçoivent ; nommer les sensations du corps dans certains vêtements, pour enrichir son écriture.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.
Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

14 juil. 16 juil. 2023
Belforêt-en-Perche

10 h - 13 h / 14 h 30 - 17 h 30
18 h.

Découverte

L’étoffe des personnages

Arrivée le 13 et départ le 16. Ateliers d'écriture, chambre et salle de bain privées avec pension complète
avec Béatrice Limon

720 €
Pour les particuliers

1098 €
formation permanente

0