Écrire sur les lieux

Nos maisons, nos quartiers, nos villes, les chemins et les paysages traversés lors de nos voyages, sont autant d’axes, de repères spatiaux, auxquels s’accroche la mémoire.
Traces importantes pour l’écriture autobiographique, mais aussi recours précieux pour la fiction. Nous travaillerons diverses formes littéraires, telles que le fragment, l’évocation poétique ou le monologue intérieur, au cours de ce stage dont la trajectoire nous mènera des espaces les plus proches jusqu’à ceux des lointains.

Public

L’atelier est ouvert à toute personne intéressée par le sujet de la diversité des langues dans l’écriture, sans prérequis.

Objectifs

Le stage a pour objectif d’écrire avec et « à travers » ces langues.

  • Expérimenter comment elles façonnent notre écriture en français.
  • Voir comment elles essaiment dans nos phrases.
  • Explorer ce qu’elles nous permettent d’écrire que nous n’écririons pas sans elles.
  • Toucher du doigt ce qui ne peut se traduire d’une langue à l’autre…

Contenu

Le stage vous propose d’écrire durant 5 jours consécutifs, à raison de 3 heures par jour, à partir de différents motifs relatifs aux espaces de nos vies ou des vies de nos personnages. Pour ce faire, nous suivrons une trajectoire qui nous emmènera des lieux les plus intimes, ceux du dedans, chambres, abris et demeures, jusqu’à ceux qui sont à l’opposé, les lieux de l’ailleurs, des lointains, en passant par les points de passage que représentent les seuils, portes et fenêtres, et par les coins et recoins du quartier de résidence, cette zone familière avec ses repères et figures saillantes, et les paysages et territoires traversés, dans le rythme de la marche ; enfin les lieux de nos vagabondages géographiques qui ont laissé des traces durables en nous.  Écrire sur les espaces, de façon visuelle, avec un stylo devenu caméra ; restituer des ambiances ; écrire les paysages, dans le rythme de la déambulation ou de la marche soutenue ; et aborder ces thématiques sous le patronage d’auteurs de textes magnifiques en rapport avec notre propos.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui a sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

04 mai 08 mai 2020
Paris

5 j.

Découverte

Écrire sur les lieux

17 - 21 fév. 2020
avec isabelle pleskoff

Gratuit
Pour les particuliers

Gratuit
formation permanente

S'inscrire en ligne
Complet

pulvinar libero Praesent vel, mi, justo dapibus libero ut
0

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, il n'y aura plus de regroupements présentiels à Aleph-Écriture dans les prochaines semaines.

Si vous avez un atelier prévu à ce moment-là, le secrétariat et/ou votre animateur reviendront vers vous pour envisager les modalités de poursuite de votre activité.

Merci de votre compréhension, prenez soin de vous, lisez, écrivez !

L'équipe d'Aleph-Écriture