Roman - 2ème année

Cette écriture au long cours conjugue émotion, nécessité intérieure, élaboration technique et cheminement personnel. Ceux qui se sont engagés dans un roman plus long mèneront à son terme l’aventure du chantier romanesque amorcée en première année.

Public

Le cycle s'adresse, entre autres, aux personnes qui n’ont pu, au terme de l’atelier “ Commencer son roman (1ère année) ”, aboutir leur manuscrit de façon entièrement satisfaisante :
- soit parce qu’elles ne sont pas parvenues au terme de leur entreprise : qu’elle n’ont pas écrit un dénouement satisfaisant, ou bien ont lâché leur manuscrit avant de l’avoir vraiment réécrit et abouti, bref qu’elles ont encore besoin du soutien et de la stimulation de l’atelier de création ;
- soit parce qu’elles souhaitent le réécrire, mais n’ont pas trouvé les modalités techniques pertinentes pour cette réécriture ;
- soit parce qu’elles n’ont pas obtenu les retours escomptés de la part des éditeurs ;
- soit, même, parce qu’elles se sont engagées dans un autre roman et n’ont pu l’aboutir comme elles l’avaient fait grâce à la coopération de l’atelier.

Objectifs

- Accompagner des projets déjà commencés, vers leur aboutissement ;
- Aller au bout du geste complet de la création littéraire en bouclant le travail et en envoyant, ensuite, le manuscrit vers des lecteurs extérieurs, ceux des maisons d’édition.

Prérequis / Orientation

Avoir suivi le cycle : Roman 1ère année.

Contenu

Même s’il en compte quelques-unes, ce cycle n’est pas centré sur les propositions d’écriture de l’intervenant. Chacun, en effet, a déjà identifié un territoire fictionnel à explorer : un projet d’écriture, la matière de son chantier. Ce projet l’a déjà confronté à quelques interrogations inévitables : comment se situer dans la variété des écritures romanesques contemporaines ? Quels choix, stylistiques et de composition, affirmer ? Il s’agit non d’appliquer une méthode passe-partout, mais d’imaginer une composition singulière : “ Il ne faut pas considérer la composition (l’organisation architecturale de l’ensemble) comme une matrice préexistante, prêtée à l’auteur pour qu’il la remplisse de son invention ; la composition elle-même doit être une invention qui engage toute l’originalité de l’auteur ”. L’intervenant peut ensuite aborder de façon systématique, pour le groupe et individuellement, les points cruciaux pour l’aboutissement des chantiers. Ceux-ci peuvent relever du “ poïétique ” (gestion du temps et de l’espace de l’auteur, organisation du “ bureau ”, régularité, rythmes, dépassement des blocages éventuels) ou du “ poétique ” (problèmes et outils techniques liés à l’écriture narrative et aux grands modes de composition d’un roman). S’agissant de la poétique du roman, une attention particulière sera apportée aux étapes des relectures et réécritures : composition, place réservée au lecteur (continuité ou distanciation, parcours), variété et harmonisation des registres stylistiques.

Méthodes pédagogiques

Active, elle repose sur l'implication, des participants comme des animatrices. Pragmatique, elle vise la transformation effective du rapport à l'écriture des participants : l'émergence de leurs territoires potentiels d'écriture, l'appropriation des savoirs et aptitudes qu'elle suppose. Elle est également interactive : les allers et retours entre l'écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent à chacun de trouver les moyens d'aller plus loin dans son écriture.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

Aucune formation ne correspond à vos critères.

Sed pulvinar dolor. libero amet, mattis leo
0

Bonne nouvelle ! Nous sommes de retour !

Nous sommes heureux de pouvoir enfin vous accueillir physiquement dans nos ateliers d'écriture à Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, et dans d'autres lieux cet été !

Nous avons mis en place un protocole sanitaire rigoureux (gel hydroalcoolique à disposition, distanciation physique dans les salles, port du masque dans les déplacements, sens de circulation) pour assurer votre sécurité et celle de nos intervenants.

Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer, nous continuons à proposer des ateliers via notre plateforme à distance et via mail, à consulter dans notre nouvelle rubrique "Écrire en ligne".

Pour plus d’information, veuillez nous contacter via notre formulaire de contact.

À très vite dans nos ateliers.
L’équipe Aleph-Écriture