Récit documentaire

Il s'agit d'écrire à partir du réel. Le chemin va conduire de la documentation d'un sujet à l'écriture d'un récit documentaire d'une dizaine de feuillet, en étant accompagné à chaque étape du travail. Le stage vous permet aussi d'adopter les codes qui correspondent à votre projet, article, essai, témoignage, fiction ou non-fiction narrative.

Public

La curiosité pour le monde et les autres, le goût de l’enquête, le plaisir à se laisser surprendre et dérouter sont des qualités attendues.

Objectifs

- Retrouver le monde, celui qui est sous vos yeux mais que vous ne regardez, palpez, écoutez, respirez, souvent, en ne faisant que passer : trop vite, sans le saisir, sans le vivre.
- S’y immerger, pour saisir cette réalité avec la singularité de votre regard, de votre sensibilité et de votre langue, puis la faire exister et durer, pour d’autres, sous votre plume.
- Vous laisser surprendre par ce réel. C’est pour échapper au désir de « contrôle » et « d’attendu » qu’Emmanuel Carrère dit s’être tourné, depuis des années, vers « ce qui est de l’ordre du documentaire » : pour « attendre de l’inattendu, espérer de l’inespéré », pour que la réalité « défasse ce qu’[il] a essayé de faire » (Le Monde, 12 octobre 2018).

Prérequis / Orientation

Avoir une pratique régulière de l'écriture, et/ou avoir suivi les modules 1 et 2 de la Formation générale à l'écriture littéraire, voire le module 3, déjà consacré à « l’écriture du réel » et que le stage leur permettra d’approfondir.

Contenu

Une série de propositions vous incite à sortir de « la chambre » et de l’atelier pour vous plonger dans le monde, vous y cogner, le décrypter et vous y laisser dévier de vos voies ou idées initiales, en vous confrontant à des matériaux divers (le monde en direct, des documents d’archives, des articles de presse, des sources audio…) . Se ré-arrimer au réel suppose une conversion du regard de l’intérieur vers l’extérieur, des écrans qui nous subjuguent vers un monde sans voile. Vous réapprenez à ouvrir vos écoutilles, à regarder, respirer et sentir comme pour la première fois les êtres et les choses qui vous entourent. Puis à trouver ou forger, pour les dire, vos mots et expressions, votre langue à vous, afin d’en livrer votre lecture : sensible, humaine, singulière et universelle – donc littéraire !

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d'Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l'implication des participants comme de l'animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l'écriture individuelle, les exercices et les échanges en grand groupe permettent à chacun de développer l’acuité de son regard et la singularité de sa langue.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.
06 avril 10 avril 2020
Paris

5 j.
30 h.

École d'écriture

Récit documentaire

6 - 10 avr. 2020
avec juliette rigondet

480 €
Pour les particuliers

960 €
formation permanente

quis non venenatis, ipsum justo Donec leo dapibus leo. efficitur. ut Curabitur
0

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, il n'y aura plus de regroupements présentiels à Aleph-Écriture dans les prochaines semaines.

Si vous avez un atelier prévu à ce moment-là, le secrétariat et/ou votre animateur reviendront vers vous pour envisager les modalités de poursuite de votre activité.

Merci de votre compréhension, prenez soin de vous, lisez, écrivez !

L'équipe d'Aleph-Écriture