Nouvelle de l'étrange

Sur un arrière-plan réaliste, quelque chose d'insolite survient et une faille dans le tissu du réel apparaît. Ce presque rien qui tout à la fois dérange et procure une certaine exaltation, c'est l'étrange, que la nouvelle sert à merveille.

Public

Pour ceux qui souhaitent inventer un monde dans lequel on puisse se projeter, et s'émouvoir.

Objectifs

- Déployer son imaginaire personnel et, par le travail du style, créer une atmosphère et une situation inédites. L’étrange est une sorte de miroir qui permet d’inverser l’ordre du monde. Et, pour un temps de l’interroger ;
- Définir la composition qui servira au mieux sa thématique ;
- Finaliser une nouvelle longue.

Prérequis / Orientation

Avoir au moins une expérience de l'atelier. Si l’on a suivi le module 1 de la Formation générale à l’écriture littéraire « Oser écrire » ou le stage « Nouvelle - Initiation », ces cinq jours offriront un approfondissement technique des territoires de l’étrange.

Contenu

La nouvelle relève d’une narration réaliste : personnages, espace et temps construisent un monde cohérent, qui ressemble au nôtre. Par la suite, un phénomène étrange fait irruption ou s’installe lentement et vient éprouver le personnage. La peur, l’angoisse sont les ressorts les plus répandus de ce genre littéraire. Mais d’autres émotions permettent à la fois d’explorer l’intériorité et ses relations avec le présent. Durant ces cinq jours, un corpus de nouvelles sera proposé, classiques et contemporaines de façon à observer les constantes d’un genre qui a su se renouveler à chaque époque.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d'Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l'implication, des participants comme de l'animateur. Pragmatique, elle vise la transformation effective du rapport à l'écriture des participants : l'émergence de leurs territoires potentiels d'écriture, l'appropriation des savoirs et aptitudes qu'elle suppose. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l'écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de passer de ses propres textes à ceux de l'atelier ou de l'héritage littéraire : jamais pour de l'explication de texte ou de la critique de type scolaire, mais pour permettre à chacun de trouver les moyens de rebondir, d'aller plus loin dans son projet, dans son écriture. Elle est, enfin, participative. On part des questions et des textes des écrivants, on réinvente avec chaque groupe, selon un trajet chaque fois différent, cette étrange aventure qu'est l'invention d'écrire.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

Aucune formation ne correspond à vos critères.

tempus suscipit Donec mi, venenatis ut lectus ut
0

Bonne nouvelle ! Nous sommes de retour !

Nous sommes heureux de pouvoir enfin vous accueillir physiquement dans nos ateliers d'écriture à Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, et dans d'autres lieux cet été !

Nous avons mis en place un protocole sanitaire rigoureux (gel hydroalcoolique à disposition, distanciation physique dans les salles, port du masque dans les déplacements, sens de circulation) pour assurer votre sécurité et celle de nos intervenants.

Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer, nous continuons à proposer des ateliers via notre plateforme à distance et via mail, à consulter dans notre nouvelle rubrique "Écrire en ligne".

Pour plus d’information, veuillez nous contacter via notre formulaire de contact.

À très vite dans nos ateliers.
L’équipe Aleph-Écriture