Écrire un roman

Témoignage d'écrivant

«Ce stage m'a permis d'avancer, de mûrir mon écriture et d'éviter un certain nombre d'écueils. Le travail de groupe sur la relecture de nos textes a été très riche en enseignements. Bilan très positif.»
Anonyme

Dernière mise à jour : 28/09/2021

Écrire un roman

« Un roman est comme un archet ; la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur », affirme Stendhal dans Vie de Henry Brulard. Dès lors, la question se pose, quel que soit le genre du roman qu’on écrit : comment faire vibrer l’âme de ses lecteurs ? Comment susciter et conserver leur intérêt sur toute la durée du récit ? Dans le cadre de l’atelier, huit auteurs définissent, rédigent et architecturent leur projet de roman.

Public

Auteurs de l’écrit voulant tester un projet personnel sur des lecteurs avertis.

Objectifs

- Définir et développer une idée originale ;
- Élaborer un synopsis solide ;
- Dessiner des personnages originaux, leur donner corps et voix ;
- Opter pour un point de vue et un mode de narration cohérents ;
- Rédiger une vingtaine de feuillets du roman.

Prérequis / Orientation

Cette formation est ouverte en priorité aux artistes-auteurs financés par l’AFDAS (selon conditions de recevabilité). Pour toute autre situation, merci de nous contacter.
Un entretien téléphonique avec la formatrice avant le début de la formation permettra d’évaluer la pertinence de la formation au regard des attentes du stagiaire et d’orienter au mieux celui-ci.

Contenu

• Créer des personnages originaux, dotés d’une voix singulière et d’un corps, les mettre en action et les faire évoluer au cours du roman ;

• Esquisser les décors et le contexte historique du roman ;

• Développer le germe d’une idée jusqu’à en faire la trame solide et originale du roman ;

• Connaître les codes du genre (voire du sous-genre) choisi, et faire preuve d’inventivité par rapport aux contraintes du genre ;

• Utiliser toutes possibilités de l’écriture de dialogues, jouer de l’implicite, utiliser les ressources du langage corporel afin de rédiger des dialogues efficaces ;

• Connaître les étapes historiques du roman, son évolution dans le temps, et son développement actuel ;

• Travailler le style : pertinence, précision, richesse, adéquation au genre dans lequel le texte s’inscrit ;

• Utiliser au mieux une documentation historique : l’intégrer sans alourdir la narration.

Méthodes pédagogiques

La méthode d’Aleph-Écriture vise la transformation du rapport à l’écriture des participants, l’émergence de leurs territoires potentiels d’écriture. Dans l’atelier de découverte, elle permet de constater qu’on peut écrire dans le cadre d’un groupe et qu’on peut lire le résultat en obtenant des retours sensibles et toujours stimulants sur ce que l’écriture a fait émerger repérable dans votre texte. L’écoute des textes du groupe, comme les retours de l’animateur et du groupe, permettent à chacun de prendre conscience de la singularité de son écriture, des points forts de ses textes et d’ouvrir des pistes pour d’éventuels prolongements.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.

Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Programmation des prochaines sessions en cours, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question