Écrire avec la poésie française d'aujourd'hui

Lyrique ou « objectiviste », « oulipienne » ou narrative, la poésie française est plus ouverte que jamais aux vents du monde. Tradition japonaise (le triangle magique du tanka, du haïku et du renga), innovations de la poésie américaine (oralité, permutations, cut-up, fold-in, etc.) et latino-américaine, entre autres, ont renouvelé la « boîte à outils » des poètes.
Le stage propose d’aborder de façon concrète, sensible et expérimentale, la poésie française d’aujourd’hui, qui constitue un continent à la richesse rarement soupçonnée.

Public

Ouvert à tous, participants débutants ou auteurs confirmés

Objectifs

– Vous rendre attentif aux menus incidents de l’expérience vécue : les épingler, les partager, voire les échanger.
– Les croiser avec quelques lectures poétiques : de femmes (Sabine Macher, Liliane Giraudon, Anne Portugal, Marie Étienne, Valérie Rouzeau, Michèle Grangaud, Martine Broda) et d’hommes (Claude Esteban, Dominique Fourcade, Olivier Cadiot, Jean-Louis Giovannoni, Philippe Jacottet, Jacques Réda, Zéno Bianu), jeunes ou moins jeunes, qui sont parfois d’authentiques « passeurs de mondes » (comme Jacques Roubaud, Emmanuel Hocquard ou Claude Roy).
– Élaborer votre propre poétique, en déterminant les choix formels et narratifs qui décideront de « l’allure » de vos poèmes ou textes en prose.

Prérequis / Orientation

Ouvert à tous

Contenu

L’atelier vise d’abord à mettre chacun dans un état, d’observation et d’auto-observation, voire de méditation ou de contemplation, permettant de « résonner » à certaines dimensions spécifiques de l’existence. On y réagit… par l’écriture, qui rassemble le matériau nécessaire à la flambée du poème, que celui-ci soit réglé par une métrique, réparti en vers libres ou composé en prose. Si le quotidien reste une contrée privilégiée de cette exploration, d’autres thématiques et formes spécifiques seront abordées. Toutes permettent de faire siens des chemins poétiques d’une grande diversité. On s’éloigne des écueils de la poésie savante, souvent éloignée de la spontanéité comme de l’oralité. La fréquentation des œuvres des poètes permet d’élaborer ses choix et de s’approprier un certain nombre de stratégies d’écriture poétique. Elle engendre d’autres poèmes, qui naissent en somme de la page comme certains naissent de la vie. Chacun peut ainsi rassembler une brassée de textes poétiques et en composer certains, qui sait, en bouquet.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur.
Pragmatique, elle vise la transformation effective du rapport à l’écriture des participants : l’émergence de leurs territoires potentiels d’écriture, l’appropriation des savoirs et aptitudes qu’elle suppose.
Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de passer de ses propres textes à ceux de l’atelier ou de l’héritage littéraire : jamais pour de l’explication de texte ou de la critique de type scolaire, mais pour permettre à chacun de trouver les moyens de rebondir, d’aller plus loin dans son projet, dans son écriture.
Elle est, enfin, participative. On part des questions et des textes des écrivants, on réinvente avec chaque groupe, selon un trajet chaque fois différent, cette étrange aventure qu’est l’invention d’écrire.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

Aucune formation ne correspond à vos critères.

ut dolor at risus commodo suscipit eget leo ut id, nunc quis,
0

Bonne nouvelle ! Nous sommes de retour !

Nous sommes heureux de pouvoir enfin vous accueillir physiquement dans nos ateliers d'écriture à Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, et dans d'autres lieux cet été !

Nous avons mis en place un protocole sanitaire rigoureux (gel hydroalcoolique à disposition, distanciation physique dans les salles, port du masque dans les déplacements, sens de circulation) pour assurer votre sécurité et celle de nos intervenants.

Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer, nous continuons à proposer des ateliers via notre plateforme à distance et via mail, à consulter dans notre nouvelle rubrique "Écrire en ligne".

Pour plus d’information, veuillez nous contacter via notre formulaire de contact.

À très vite dans nos ateliers.
L’équipe Aleph-Écriture