Écrire et transmettre son histoire de vie

Écrire son histoire de vie, c’est se poser des questions qui relèvent de l’écriture et d’un sujet particulier, sa vie-même. Alors, jusqu’où aller ? Avec quels mots ? Quel tri pour laisser quelles traces ? Comment trouver la forme juste ? Se relire, réécrire ? Et bien sûr, quand mettre un point final.

Public

Le cycle est ouvert aux personnes qui ont participé au stage d’initiation « Écrire et transmettre son histoire de vie » et qui souhaitent continuer à explorer leur histoire, lui donner une forme par l’écriture, dans un objectif de transmission.

Objectifs

- Préciser son projet et trouver la ligne directrice de son histoire ;
- Explorer différents thèmes et expérimenter différentes formes ;
- Travailler les points techniques propres à chaque forme (la voix du narrateur, la temporalité du récit, la ponctuation, la brièveté, le portrait, etc.) ;
- Affiner sa lecture des textes et s’engager dans le travail de réécriture ;
- Faire des liens, donner du sens par l’écriture à un parcours qui peut quelquefois paraître chaotique ;
- Tenir le journal de bord du chantier en cours.

Prérequis / Orientation

Avoir suivi le stage : Écrire et transmettre son histoire de vie – Initiation

Contenu

Les héritages, la transmission, le parcours de vie ont été au cœur du stage d’initiation. Vous avez remis au jour quelques morceaux de faïence ou de porcelaine, plus ou moins ébréchés, plus ou moins polis par le temps, plus ou moins enfouis dans le terreau de votre histoire ; trouvé aussi quelques pépites dans le sac encombré de la mémoire et tel un orpailleur, les pieds dans l’eau et la boue du torrent, vous les avez tenues serrées au creux de la main, étonnés, effrayés, émerveillés de ce qu’elles reflétaient. Mais l’histoire n’est pas écrite ! Il nous faut encore dessiner les contours de cette nouvelle mosaïque, en trouver la forme et les couleurs, chercher les pièces manquantes, en écarter d’inutiles, et assembler tous ces fragments pour en faire, non pas L’histoire, mais UNE histoire, dans toute son épaisseur, avec son ou ses narrateurs et leurs points de vue, ses personnages principaux ou secondaires, ses événements heureux ou malheureux, ses énigmes, ses territoires réels ou imaginaires et son architecture. Chaque proposition d’écriture vous permet d’explorer un nouveau thème ainsi qu’un enjeu formel. Les retours sur les textes, les échanges sur les médiations, le « braconnage » chez des auteurs vous permettent de dégager de nouvelles pistes d’écriture et de vous engager dans le travail de réécriture entre les journées d’atelier, sans perdre de vue qu’« Il y a plus sur la carte que dans le territoire ; il y a plus encore dans le regard porté sur la carte que sur la carte elle-même, il y a plus encore dans les mots qui disent le regard que dans le regard. » (Allain Glykos)

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur.
Pragmatique, elle vise la transformation effective du rapport à l’écriture des participants : l’émergence de leurs territoires potentiels d’écriture, l’appropriation des savoirs et aptitudes qu’elle suppose.
Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de passer de ses propres textes à ceux de l’atelier ou de l’héritage littéraire : jamais pour de l’explication de texte ou de la critique de type scolaire, mais pour permettre à chacun de trouver les moyens de rebondir, d’aller plus loin dans son projet, dans son écriture.
Elle est, enfin, participative. On part des questions et des textes des écrivants, on réinvente avec chaque groupe, selon un trajet chaque fois différent, cette étrange aventure qu’est l’invention d’écrire.

Évaluation

Un temps de bilan invite chacun, en fin de stage, à revenir sur ses attentes. Chaque participant est en outre invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail à la fin de l’atelier.

Votre session :

Écrire et transmettre son histoire de vie du 12 Nov. 2020 au 25 Jun. 2021 à Paris ( 3 jours)

For a better experience, certain features of javascript area required. Currently you either do not have these features, or you do not have them enabled. Despite this, you can still purchase your tickets, using 2 simple steps.

Etape 1 : Sélectionnez ci-dessous le type et le nombre de réservation de session de formation puis cliquez sur le bouton Réserver.

Etape 2: Enfin, quand vous avez terminer de réserver vos sessions de formation, cliquez sur Voir le panier pour finaliser votre commande.

Etape 1 : Choisissez le prix et la quantité :

Currently, there are 6 tickets available for purchase.

Aucune formation ne correspond à vos critères.

felis odio mi, accumsan adipiscing tristique elit. id, libero commodo Praesent eleifend
0

Bonne nouvelle ! Nous sommes de retour !

Nous sommes heureux de pouvoir enfin vous accueillir physiquement dans nos ateliers d'écriture à Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, et dans d'autres lieux cet été !

Nous avons mis en place un protocole sanitaire rigoureux (gel hydroalcoolique à disposition, distanciation physique dans les salles, port du masque dans les déplacements, sens de circulation) pour assurer votre sécurité et celle de nos intervenants.

Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer, nous continuons à proposer des ateliers via notre plateforme à distance et via mail, à consulter dans notre nouvelle rubrique "Écrire en ligne".

Pour plus d’information, veuillez nous contacter via notre formulaire de contact.

À très vite dans nos ateliers.
L’équipe Aleph-Écriture