Biographie fictionnée

Marilyn Monroe, Claude Monet, Napoléon ou Abélard… Hommes politiques, actrices, sportifs, chanteurs, écrivains… Ils sont présents dans notre mémoire autant que dans notre imaginaire. Les souvenirs s’effacent, les témoins disparaissent, et l’écrivain apparaît pour réécrire l’Histoire… ou du moins une histoire. Le stage propose de s’inspirer d’un personnage public pour écrire une biographie fictionnée ou une fiction biographique… Qu’écrire à propos d’un personnage public ? Comment le faire ? L’épiphanie, moment de révélation pour le personage, ou pour le lecteur, est au cœur de l’écriture de ce projet. Cette technique de récit structure Un instant dans la vie de Léonard de Vinci, le dernier livre de Marianne Jaeglé. De l’idée première au projet, de la documentation aux dispositifs de fiction qui viennent à votre rescousse, vous explorez et recréez-en 30 feuillets l’énigme d’une vie.

Public

Cet atelier s’adresse aux écrivants qui ont déjà une pratique régulière de l’écriture et ont envie de s’essayer à l’écriture d’un texte long, qu’il soit véritablement biographique ou orienté vers la fiction.

Objectifs

- Dessiner le personnage principal, son parcours, sa singularité
- Doter les personnages d’une voix authentique et reconnaissable
- Faire exister l’arrière-plan du texte
- Construire l’intrigue
- Travailler l’épiphanie d’un personnage
- Jeter les bases d’un projet d’écriture

Prérequis / Orientation

Avoir déjà suivi trois modules de la FGEL.

Contenu

Blonde de Joyce Carol Oates, Deux remords de Claude Monet, de Michel Bernard, L’échange des princesses de Chantal Thomas, HHhH de Laurent Binet, la Vie prolongée d’Arthur Rimbaud de Thierry Beinstigel… Autant d’ouvrages récents qui s’inspirent de la vie de personnes ayant eu un rôle public et se présentent cependant comme des romans. A côté de ces ouvrages, innombrables sont les grandes biographies qui font le point sur des personnages célèbres ou jusque-là méconnus.
Pour l’écrivain Philippe Vasset, « La fiction aujourd’hui se construit beaucoup à partir d’énigmes que nous présente le réel. » L’une de ces énigmes est clairement le personnage public : il sera au centre de cet atelier à partir de propositions d’écriture ciblées sur le personnage principal, les dialogues, les lieux et marqueurs temporels d’une époque, construire et structurer le texte à partir de « l’énigme que présente le réel » et enfin l’épiphanie : le moment où quelque chose d’essentiel se révèle pour le personnage ou pour le lecteur. S’agira-t-il d’entrer par la fiction dans le mystère du personnage ou au contraire de rester aussi près que possible de la personne telle qu’on peut l’appréhender à partir des faits ? D’aller résolument du côté de la fiction ou de s’en tenir à ce qui est vérifiable ? En sachant que « Dès qu’une vérité dépasse cinq lignes, c’est du roman » (Jules Renard), il reviendra à chaque auteur de décider de la part de fiction et de la part de biographie dans son texte… Ce parcours devrait permettre à chacun d’éprouver que, tout en étant une manne inépuisable pour auteurs en quête d’inspiration, le réel s’offre à l’écriture sans qu’elle y perde sa dimension d’invention.

Méthodes pédagogiques

La méthode formalisée dans le cadre d’Aleph-Écriture est active. Elle repose sur l’implication, des participants comme de l’animateur. Elle est également interactive. Les allers et retours entre l’écriture individuelle, la confrontation en sous-groupes et les échanges en grand groupe permettent de tester régulièrement si telle ou telle hypothèse fonctionne réellement, dans la visée de créer un récit qui donne envie au lecteur de savoir ce qui va se passer.

Évaluation

En fin de stage, un temps de bilan oral invite les participants à revenir sur leurs attentes et sur ce qu’ils ont découvert. Chacun sera ensuite invité à remplir le document-type de bilan qui lui sera adressé par mail.

Pour les participants dont la formation a bénéficié d’un financement au titre de la formation professionnelle, l’animateur remplira un formulaire d’évaluation identifiant la progression, les acquis et les points d’amélioration à envisager, sur la base des objectifs énoncés dans la fiche de présentation du stage.

Votre session :

Biographie fictionnée du 20 Juil. 2020 au 24 Juil. 2020 à Paris (Durée : 30 h. ; 5 j. )

Désolé, la réservation en ligne pour cette session de formation est terminée.

Clôture des inscriptions au plus tard 8 jours avant la date de l’atelier.

Programmation des prochaines sessions en cours, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question

0